L'élevage ovin de précision - un début discret

L'enquête SheepNet sur l'élevage de précision

 

En 2018, une enquête a été menée dans les pays du projet européen SheepNet (France, Royaume-Uni, Irlande, Espagne, Italie, Roumanie, Turquie, Hongrie) pour évaluer comment les éleveurs ovins perçoivent l'identification électronique (EID).

1148 enquêtes ont été collectées, dont près de 75% en France ou en Irlande.

PRINCIPALES CONSTATATIONS :

  • Le contexte est favorable à l'élevage ovin de précision
  • et pourtant, le niveau d'équipement des élevages de moutons est encore faible.
  • il y a une percée plus importante de l'élevage ovin de précision dans les grands troupeaux
  • Le coût est le principal frein pour l'acquisition d'un équipement
  • L'identification électronique est principalement valorisée pour enregistrer les mouvements d'animaux

CONCLUSION

Aujourd'hui, la production ovine s'inscrit dans un contexte favorable au développement de l'élevage ovin de précision (généralisation de l'identification électronique et développement des nouvelles technologies). Pourtant, seulement 38 % des exploitations agricoles sont équipées d'outils qui maximisent les avantages de l'identification électronique. Dans l'ensemble, les fermes laitières sont mieux équipées que les élevages viande.

Le niveau d'équipement des exploitations dépend de la taille du troupeau, près de 75% des exploitations étant équipées ont  plus de 500 brebis. Le coût du matériel est le premier obstacle à l'équipement des élevages ovins. Ces deux points montrent l'absence d'une perception favorable du rapport coût/bénéfice au cours de l'investissement.

Jusqu'à présent, les avantages de l'identification électronique restent limités à la gestion des mouvements d'animaux. Afin de promouvoir une meilleure utilisation de ces derniers, une approche coût/bénéfice des investissements devrait être mise en œuvre, ainsi qu'une meilleure communication sur les avantages possibles.

 

Publish Date
Pays d'origine