Press release 7 - SheepNet échange les trucs et astuces des agriculteurs pour améliorer la productivité des ovins

SheepNet échange les trucs et astuces des agriculteurs pour améliorer la productivité des ovins

 

Drs Tim Keady and Alan Bohan

Teagasc, Athenry, Co Galway

 

 

Résumé

 

L’UE n’est autosuffisante en viande ovine qu’à 85%, et une augmentation de sa productivité de 0,1 brebis par brebis accouplées augmenterait l’autosuffisance à 92%. Les agriculteurs de l'UE ont des trucs et astuces pour répondre à de nombreux problèmes qui ont un impact négatif sur la productivité des ovins. SheepNet, un projet financé par l’UE impliquant les six principaux pays producteurs d’ovins de l’UE et la Turquie, partagera les trucs et astuces de ces agriculteurs en établissant des échanges durables entre scientifiques et parties prenantes de l’UE.

 

SheepNet a récemment tenu son troisième atelier transnational en Espagne. Plus de 70 participants représentant les parties prenantes des 7 pays SheepNet ont assisté à l'atelier, ainsi que des délégations de Hongrie, du Portugal et d'Allemagne. La réunion a porté sur le partage et l’échange de conseils et d’astuces des agriculteurs pour améliorer la productivité des ovins. Un total de 76 trucs et astuces de tous les pays partenaires, plus la Hongrie et l'Australie / Nouvelle-Zélande, ont été présentés. Chaque pays a eu l’occasion de choisir et de classer les trucs et astuces qui permettraient d’améliorer la productivité des ovins dans leurs pays respectifs. Les 5 meilleurs trucs et astuces choisis par tous les participants étaient les suivants: 1) Irlande: distribution d’eau à plusieurs enclos d’agnelage à partir d’une source unique pour réduire le travail; 2) Turquie: utilisation d'un outil d'enregistrement de l'identification électronique pour améliorer la productivité; 3) Australie: porte mobile pour permettre une contention des animaux sans les stresser; 4) Irlande: traiter les trayons hypertrophiés en collant les trayons normaux pour encourager les agneaux à téter les gros et 5) France: une barrière pour empêcher les agneaux de sauter dans la mangeoire. Tous les trucs et astuces sont disponibles en 6 langues sur le site Web SheepNet (www.sheepnet.network) et sont décrits à l’aide d’images et / ou de vidéos. Les participants à la réunion se sont accordés sur le fait que les trucs et astuces pour résoudre de nombreux problèmes influant sur la productivité des ovins sont facilement transférables entre pays / régions de l’Europe.

 

SheepNet tiendra son prochain atelier transnational en Italie (Sardaigne) en novembre prochain.

 

SheepNet est ouvert à tous les pays de l’UE, aux parties prenantes, aux producteurs d’ovins. Pour plus d'informations:

 

 

SheepNet est un projet financé par l'UE sur la productivité des ovins. La productivité des brebis (nombre d'agneaux élevés par brebis) est une combinaison du succès de la reproduction, de la survie embryonnaire et de l'agneau et de la taille de la portée. SheepNet a été pensé pour stimuler l’échange de connaissances entre la recherche et les parties prenantes afin de diffuser largement les meilleures pratiques et innovations, dans le but d’accroître la productivité de la brebis. SheepNet concerne les 6 principaux pays producteurs d’ovins de l'UE (Irlande, France, Royaume-Uni, Roumanie, Espagne et Italie) et la Turquie. Il a également suscité l'intérêt de la Hongrie, du Portugal et de l'Allemagne.

 

Pourquoi la productivité de la brebis est-elle importante?

L'UE ne produit que 85% d'autosuffisance en viande ovine et est le plus gros importateur mondial de viande ovine. En UE, une augmentation de la productivité de la brebis de 0,1 agneau par brebis augmenterait l’autosuffisance en viande ovine à 92%. La productivité des brebis est l'un des principaux facteurs ayant une incidence sur la rentabilité de la production d'agneaux de première qualité.

 

Que s'est-il passé au cours des 6 derniers mois?

Suite au succès du deuxième atelier transnational qui s'est tenu en Roumanie en novembre dernier, SheepNet s'est dirigé vers le sud-ouest de l'Espagne pour sa troisième réunion. L’atelier, animé par Neiker, a réuni plus de 70 participants représentant les parties prenantes des 7 pays SheepNet, auxquels ont participé des délégations de Hongrie, du Portugal et d’Allemagne. La réunion a porté sur le partage et l’échange de trucs et astuces des agriculteurs pour mettre en œuvre des solutions visant à améliorer la productivité des ovins en améliorant le taux de fertilité, le succès de la gestation, la gestion du troupeau et les facteurs réduisant la mortalité de l’agneau. Un total de 76 trucs et astuces, provenant de tous les pays partenaires, plus la Hongrie et l'Australie / Nouvelle-Zélande, ont été présentés sur 8 affiches avec des QR codes pour chaque astuce. Les trucs et astuces sont tous disponibles en 6 langues sur le site internet SheepNet (www.sheepnet.network) et sont décrits à l'aide d'images et / ou de vidéos. Après avoir consulté les trucs et astuces, les participants d’autres pays ont eu l’occasion de sélectionner et de classer ceux qui, selon eux, seraient utiles pour améliorer la productivité des ovins dans leurs pays respectifs. Les 5 meilleurs trucs et astuces étaient les suivants: 1) Irlande: approvisionnement en eau de plusieurs enclos d’agnelage à partir d’une source unique pour réduire le travail; 2) Turquie: utilisation d'un outil d'enregistrement de l'identification électronique pour améliorer la productivité; 3) Australie: porte mobile pour permettre une contention des brebis et agneaux sans stress; 4) Irlande: traiter les trayons hypertrophiés en collant les trayons normaux pour encourager les agneaux à téter les gros et 5) France: une barrière pour empêcher les agneaux de sauter dans la mangeoire. Les participants à la réunion se sont accordés sur le fait que les trucs et astuces pour résoudre nombreux problèmes influant sur la productivité des ovins sont facilement transférables entre pays / régions de l’Europe.

 

Dans le cadre de l'atelier transnational organisé en Espagne, les délégués ont visité deux élevages ovins et des installations de recherche Neiker. La première ferme était une ferme mixte, avec des cultures et 900 brebis (Raza Navarra), agnelées 3 fois tous les 2 ans. Les agneaux étaient vendus directement aux restaurants et aux bouchers. La seconde ferme comptait 380 brebis laitières (Latxa Blond Face) et le lait était utilisé pour la production de fromage à la ferme (AOP Idiazabal). Les participants ont également eu droit à une visite virtuelle d’une initiative locale pour la formation des bergers (école des bergers d’Arantzazu) et à un aperçu de la commercialisation de la viande ovine en Espagne. Ils ont également eu l’occasion de visiter le troupeau expérimental d’ovin Latxa à Neiker, participant à des projets visant à encourager la gestion durable des sols pour l’agriculture et l’élevage (Life Regen Farming) et l’utilisation du colza dans les fermes pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (Life SeedCapital).

 

SheepNet établit un échange durable des connaissances scientifiques et pratiques existantes, des technologies innovantes et des meilleures pratiques qui améliorent la productivité des ovins parmi les agriculteurs, les conseillers, les consultants, les chercheurs et les autres parties prenantes.

 

SheepNet tiendra son prochain atelier transnational en Italie (Sardaigne) en novembre prochain. Les parties prenantes intéressées à participer peuvent s'inscrire en ligne sur le site internet SheepNet.

 

SheepNet est ouvert à tous les pays de l’UE, aux parties prenantes, aux producteurs ovins. Pour plus d'informations:

 

rejoignez-nous

partenaires

eu

Date