​​​​​​​La production ovine en Europe

La production ovine : une production clef dans de nombreuses zones défavorisées

 

La production de viande et de lait de brebis est un secteur agricole très important en Europe et joue un rôle social, économique et environnemental essentiel dans de nombreuses «zones moins favorisées». Il y a actuellement 85 millions d’ovins dans 830 000 exploitations en Europe et 33 millions d’ovins dans 127 000 exploitations en Turquie (tableau 1). Il y a plus de brebis en Europe qu'en Australie et en Nouvelle-Zélande réunies. Le nombre d’éleveurs d’ovins dans l'Union européenne a diminué de 50% depuis 2000. Au cours des dix dernières années, la productivité ovine a diminué jusqu'à 40%, selon les pays et les systèmes d'exploitation. Cette baisse de la production ovine peut être due à un certain nombre de facteurs, dont la rentabilité, les agriculteurs à temps partiel, la disponibilité de main-d’œuvre réduite, le manque d’appropriation des technologies et des innovations, etc.

Table 1: Population totale d’ovins et de brebis reproductrices (millions) pour chacun des pays impliqués dans SheepNet (Eurostat, 2018)

 

Pays

Total ovin

Brebis reproductives

Turquie

33.68

23.43

RU

23.31

14.70

Espagne

15.96

11.51

Roumanie

9.98

8.45

Italie

7.22    

6.27    

France

6.88

5.21

Irlande

3.87

2.65

L’Union Européenne n’est pas autosuffisante en viande ovine.

 

L'UE, avec 85% d'autosuffisance en viande ovine, est le deuxième plus grand importateur de viande ovine au monde. La consommation moyenne de viande ovine dans l'Union européenne par habitant est de 2,1 kg. Il y a une opportunité d'accroître la production sans avoir à exporter de la viande ovine excédentaire. Une augmentation de la productivité ovine de 0,1 agneau par brebis équivaudrait à 64 000 tonnes de viande de mouton, ce qui porterait l'autosuffisance à 92%.

Le Royaume-Uni, l'Espagne, la France, la Roumanie, l'Irlande et l'Italie sont les plus grands producteurs de viande ovine en Europe. Le Royaume-Uni compte le plus grand nombre de brebis d'Europe, tandis que l'Irlande est le plus grand exportateur net de viande ovine de l'UE. Outre la production de viande ovine, il existe en Europe un nombre important de brebis laitières produisant du lait et du fromage. Le ratio lait / viande varie selon les pays (figure 1). La Roumanie possède le plus grand nombre de brebis laitières en UE, suivie de l'Italie.

graph fr

Figure 1 : Pourcentage de brebis laitières et viande dans chacun des pays participant à SheepNet (Eurostat, 2018)

Un potentiel considérable pour améliorer la productivité ovine dans l'UE

La production ovine en Europe présente une grande diversité de systèmes de production en raison de différences de génotype, de conditions environnementales, de fréquence d'agnelage, etc. La prolificité moyenne (taille de la portée) dans les systèmes d'élevage ovin varie de 1,2 à 1,7 agneau né par brebis et tend à être plus élevé dans les systèmes de plaine (1,47) que dans les systèmes de montagne (1,31). Le nombre moyen d'agneaux élevés par brebis mise à la reproduction varie de 1 à 1,5 dans la plupart des systèmes en Europe. Cependant, des taux de productivité élevés sont réalisables. Par exemple en Espagne avec des brebis Assaf, qui sont en permanence à l’intérieur avec une stratégie de reproduction accélérée, la productivité atteint 2,5 agneaux par brebis.

Il existe d'importantes possibilités pour améliorer la productivité ovine, dans la plupart des systèmes, en améliorant le succès à la reproduction et la capacité de survie des agneaux, améliorant ainsi la rentabilité des exploitations et augmentant l'autosuffisance en viande ovine en Europe.